Picto
Fabrication Additive Métallique

Fabrication Additive Métallique

Entête

Tester les procédés dédiés à la fabrication, l'ajout de fonction et la réparation de grandes pièces.

Découvrir nos procédés de Fabrication Additive Métallique

Equipé de cellules de fabrication additive métallique robotisée sous atmosphère contrôlé, nous développons et mettons au point des procédés innovants pour économiser la matière première, renforcer des structures métalliques, reconditionner des pièces usées ou non conformes.

 

Titre

Nos expertises en fabrication additive métallique

Slider
Illustration
WAAM
Titre

WAAM

Description

Wire Arc Additive Manufacturing : Le procédé arc-fil est rapide et adapté aux grandes pièces en acier.

Illustration
WLAM
Titre

WLAM

Description

Wire Laser Additive Manufacturing : Le procédé Laser-fil est utilisé pour la FA à fortes exigences métallurgiques.

Illustration
DMD
Titre

DMD

Description

Direct Metal Deposition Additive Manufacturing : Le procédé Laser-poudre permet de déposer une grande diversité de matériaux.

Avantages des procédés

 WAAMWLAMDMD
Taux de déposition Acier4 kg/h8 kg/h2 kg/h
Taux de déposition Aluminium1,5 kg/h2 kg/h0,5 kg/h
Taux de déposition Titane2 kg/h4 kg/h0,7 kg/h
Matériaux déposésTout fil de soudageTout fil de soudageToute poudre atomisée
RisqueATEXATEXSanitaire et ATEX
Largeur du cordon (précision)2 à 6 mm2 à 10 mm4 mm
Qualité métalurgiqueporosité selon maîtrise trajectoireaucun porositéporosité faible
Qualité mécanique70% du métal de base90 à 100% du métal de base90 à 100% du métal de base

Parmi nos clients

PME et Grands Groupes des filières industrielles :
Métallurgie, Aéronautique, Automobile, Naval,
Ferroviaire, Energie, Hydrogène, biens d’équipements…

Partenaires fabrication

Besoin d'un avis éclairé ?

Contacter un expert

L’EXPERT MAUPERTUIS

Les procédés de fabrication additive métallique par apport de fil de type WAAM et WLAM sont très intéressants pour un gain économique, écologique et sanitaire. La matière est utilisée au plus juste selon 4 axes : fabrication de bruts, réparation de pièces usées, récupération de pièces non-conformes, ajout de fonctions. De plus, la robotisation de ces procédés permet de travailler sur de grandes pièces métalliques. Ceci est d'autant plus économique pour des produits finis en titane, inconel ou aluminium, où 90 à 95% de la matière première est exploitée.

Ronan Mauvoisin - Ingénieur fabrication additive

Ronan Mauvoisin
Robotique industrielle

Robotique industrielle

Faites appel à nos expertises pour rendre vos robots plus intelligents et autonomes dans leurs trajectoires.

En savoir plus